TwitterRssFacebook
Proposer une nouvelle boutique

A la Une

Le commerce continue de s’améliorer en 2016…

Publié par le 19 h 30 min dans Actualités | 0 commentaire

La reprise amorcée en 2014 ne se dément pas. D’après une étude de l’Insee, la situation des secteurs du commerce continue de s’améliorer en 2016. La vitalité du commerce et de la réparation d’automobiles se renforce (+ 6,7 % en volume). En effet, la reprise des ventes de voitures neuves engagée en 2015 s’amplifie en 2016.

Dans le commerce de gros, l’activité accélère dans la plupart des secteurs, en particulier dans le commerce d’équipements de l’information et de la communication. Dans le commerce de détail, les ventes continuent d’augmenter en volume, mais à un rythme un peu moins rapide qu’en 2015 (+ 1,2 % après + 1,7 %).

La vente à distance reste très dynamique, portée par le commerce électronique. Pour la première fois depuis 2011, les ventes en valeur progressent dans les trois grands secteurs du commerce. Dans ce contexte favorable, l’emploi salarié augmente entre fin 2015 et fin 2016 dans les secteurs du commerce, comme dans l’ensemble des secteurs principalement marchands, révèle l’étude de l’Insee rendue publique le 30 juin dernier.

Programmation des musées en juillet et en août

Publié par le 15 h 45 min dans Où Sortir ? - Agenda | 0 commentaire

  • DIMANCHE 2 JUILLET (1er dimanche du mois) : Entrée libre et gratuite dans les musées de la Ville de Troyes.

15h ­ Musée de Vauluisant ­ Visite guidée : « Bonneterie ». 3 € par personne.
15h ­ Musée des Beaux­ arts et d’Archéologie ­ Visites guidées : « La collection de peintures anciennes ». 3€ par personne en sus du billet d’entrée.
14h30 ­ 18h ­ Musée d’Art­ moderne ­ L’Escale du dimanche « Autour de Renoir ». Compris dans le billet d’entrée.

  • DIMANCHE 9 JUILLET

15h00 ­ Musée d’Art­moderne ­ Visite guidée « Un autre Renoir » ­ 3 € par personne en sus du billet d’entrée.

MARDI 11 AU MERCREDI 12 JUILLET

10H30 ­ 12H00 ­ Musée des Beaux­arts et d’Archéologie ­ Passeport Loisirs « Renoir ». Stage de deux séances sur réservation à la Maison des Associations : 03 25 42 20 20.

  • JEUDI 13 JUILLET

15h ­ Muséum ­ Atelier « Qui mange quoi ? » ­ Pour enfants de 6 à 10 ans, Le hibou ­ Limité à 10 enfants, 5€ pour les enfants troyens et 7€ pour les non ­troyens. Sur réservation : 03 25 76 26 80.

  • DIMANCHE 16 JUILLET

15h ­ Musée d’Art ­moderne ­ Visite guidée « Un autre Renoir » ­ 3 € par personne en sus du billet d’entrée.
14h30 ­ 18h ­ Musée d’Art ­moderne ­ L’Escale du dimanche « Autour de Renoir ». Compris dans le billet d’entrée.

  • MARDI 18 AU MERCREDI 19 JUILLET

10h30­12h ­ Musée des Beaux­arts et d’Archéologie ­ Passeports loisirs « Renoir ». Stage de deux séances sur réservation à la maison des associations : 03 25 42 20 20

  • JEUDI 20 ET VENDREDI 21 JUILLET

10h30­12h ­ Musée des Beaux­arts et d’Archéologie ­ Passeports loisirs « Apothicairerie ». Stage de deux séances sur réservation à la maison des associations : 03 25 42 20 20

  • DIMANCHE 23 JUILLET

15h ­ Musée d’Art­ moderne ­ Visite guidée « Un autre Renoir » ­ 3 € par personne en sus du billet d’entrée.
15h ­ Muséum ­ Atelier « Qui mange quoi ? » ­ Pour enfants de 6 à 10 ans, L’écureuil ­ Limité à 10 enfants, 5€ pour les enfants troyens et 7€ pour les non ­troyens. Sur réservation : 03 25 76 26 80.

  • MARDI 25 AU MERCREDI 26 JUILLET

10h30 ­12h ­ Musée des Beaux­arts et d’Archéologie ­ Passeports loisirs « Renoir ». Stage de deux séances sur réservation à la maison des associations : 03 25 42 20 20

  • JEUDI 27 AU VENDREDI 28 JUILLET

10h30­ 12h ­ Musée des Beaux­arts et d’Archéologie ­ Passeport loisirs « Trésors de l’Archéologie ». Stage de deux séances sur réservation à la maison des associations : 03 25 42 20 20

  • DIMANCHE 6 AOÛT ­ 1er dimanche du mois : Entrée libre et gratuite dans les musées de la Ville de Troyes.

15h ­ Musée de Vauluisant ­ Visite guidée : « Les collections archéologique ». 3 € par personne.

  • LUNDI 14 AOÛT

Musée des Beaux­Arts et d’Archéologie ­ Dernier jour de la présentation « Ca bouge aux Beaux ­arts ».

  • DIMANCHE 20 AOÛT

15h ­ Musée d’Art ­moderne ­ Visite guidée « Un autre Renoir » ­ 3 € par personne en sus du billet d’entrée.

Grand-Est : une proportion élevée de navetteurs

Publié par le 10 h 38 min dans Actualités | 0 commentaire

Dans une étude rendue publique le 30 juin 2016, l’Insee dévoile qu’en France, en 2013, 16,7 millions de personnes quittent quotidiennement leur commune de résidence pour aller travailler, soit deux personnes ayant un emploi sur trois. C’est dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie (70,9%) et en Ile-de-France (69,1%) que la proportion de « navetteurs » est la plus importante.

La région « Grand-Est » (Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine), n’est pas très éloignée avec, elle aussi, une part de navetteurs élevée (67,4%). A l’opposé, les navetteurs sont minoritaires en Provence-Alpes-Côte d’Azur (47%), Corse (41%) et Guyane (33%), en raison de la proximité des emplois, de l’insularité ou de la grande superficie des communes.

Globalement, la proportion des navetteurs a augmenté de six points depuis 1999, témoignant de « la déconnexion croissante entre lieu de domicile et lieu de travail », ajoute l’institut. Les navetteurs se déplacent très majoritairement en voiture. Les habitants des communes très densément peuplées font toutefois exception, ces dernières étant mieux équipées en transports collectifs.

Par rapport à 1999, les personnes ayant un emploi parcourent des distances plus longues pour aller travailler. La moitié d’entre elles réside à plus de 15 kilomètres de son travail, soit 2 kilomètres de plus qu’en 1999.

Selon l’Insee, les navetteurs sont des personnes ayant un emploi (ou actifs occupés) qui ne travaillent pas dans leur commune de résidence. Dans cette publication de l’institut, ceux effectuant des trajets de plus de 200 kilomètres n’ont pas été pris en compte. En effet, au-delà de cette distance, les déplacements ne sont que rarement quotidiens. La plupart du temps, la personne ne rentre dans sa résidence principale que le week-end.

En juin 2016, le climat des affaires est quasi stable dans le commerce de détail

Publié par le 16 h 02 min dans Actualités | 0 commentaire

Selon une étude de l’Insee qui vient de paraître, au mois de juin 2016, les commerçants sont plus nombreux qu’en mai à déclarer une baisse de leur activité passée. Le solde d’opinion correspondant reste cependant au-dessus de sa moyenne de longue période.

Concernant les prochains mois, les soldes relatifs aux prévisions de ventes, aux intentions de commandes et aux perspectives générales d’activité « diminuent légèrement ». Toutefois, ces soldes demeurent supérieurs à leur niveau moyen.

Les stocks sont jugés quasi stables, proches de leur niveau normal depuis quatre mois. Les détaillants sont plus nombreux que le mois dernier à prévoir des baisses de prix. Le solde correspondant est désormais nettement inférieur à sa moyenne de long terme.

Le solde relatif aux ventes passées se replie : dans le commerce généraliste, il baisse nettement et passe au-dessous de son niveau moyen. Dans le commerce spécialisé, le repli est plus modéré, mais le solde demeure sous sa moyenne depuis quatre mois.

Les détaillants sont globalement un peu plus nombreux qu’en mai à prévoir une baisse de leur activité : les trois soldes relatifs aux ventes prévues, aux intentions de commandes et aux perspectives générales diminuent légèrement. Le premier passe sous son niveau moyen, le second le rejoint et le troisième reste au-dessus.

Dans l’ensemble du commerce de détail, les stocks sont jugés un peu plus lourds, le solde atteignant son niveau moyen, explique l’Insee. Dans le commerce tant généraliste que spécialisé, le solde relatif aux prix prévus baisse et s’écarte de sa moyenne de long terme.

Marché nocturne sur les quais de Seine samedi 25 juin

Publié par le 8 h 17 min dans Où Sortir ? - Agenda | 0 commentaire

Marché nocturne sur les quais de Seine samedi 25 juin

Samedi 25 juin 2016, les Petites curiosités du canal proposent un marché nocturne sur les quais de Seine, de 18 à 22 heures. Au menu : produits du terroir, restauration. Et de 19h30 à 21 heures, organisation d’un bal populaire qui se déroulera vers le coeur de Troyes avec l’orchestre R’Live dans le cadre de l’opération Ville en musiques, dont la 24e édition a été lancée lors de la fête de la musique.

Le programme Ville en musiques investit en effet les places, églises et autres jardins, du 21 juin au 14 août 2016. Au travers des concerts, bals et autres animations, laissez vous aller à la danse, aux rythmes des notes enchanteresses de l’été Troyen et partez à la découverte de l’architecture du vieux Troyes, pittoresque et charmant. Des concerts gratuits tous les week-ends, du 21 juin au 14 août.

Consultez le programme sur le site du centre culturel – la Maison du Boulanger.

Une idée pour Troyes ? Le stationnement gratuit le soir en semaine et le samedi après-midi

Publié par le 18 h 23 min dans Innovations & idées | 0 commentaire

Une idée pour Troyes ?  Le stationnement gratuit le soir en semaine et le samedi après-midi

Afin de revitaliser son centre-ville, le maire d’Angoulême (Charente, 41.970 habitants), Xavier Bonnefont, a pris une décision radicale en 2015 : la gratuité du stationnement le soir à partir de 17 heures et le samedi dès 13h30. Une mesure qui était bien entendue demandée de longue date par les commerçants qui souffrent de la présence de 4 zones commerciales en périphérie (tiens donc ! cela ne vous rappelle rien ?).

Coût de cette opération ? 350.000 euros par an pour la municipalité. Ni plus, ni moins. L’impact de cette mise en place a été observé sur un an, afin de vérifier si la gratuité sur ce périmètre apportait les résultats escomptés en terme de fréquentation du centre-ville et des commerces/restaurants. L’opération est encore reconduite. Visiblement, il s’agit d’un peu plus que d’une simple mesure démagogique. D’autres villes pourraient s’en inspirer, même en période de disette budgétaire.

Zones de stationnement d'Angoulême - DR

Zones de stationnement d’Angoulême – DR

Pour mémoire, Xavier Bonnefont a été, durant plusieurs années, chargé de mission auprès du cabinet de Jean-Pierre Raffarin, alors président du conseil régional de Poitou-Charentes puis au sein de celui d’Elisabeth Morin-Chartier qui lui a succédé. Pragmatique, il se dit « passionné par la chose publique », issu d’un « milieu modeste », avec des parents commerçants ambulants. De 2005 à 2008, il a été le chef de cabinet du maire d’Angoulême de l’époque (1997 – 2008), Philippe Mottet, battu aux municipales de 2008 par Philippe Lavaud.

Une idée pour Troyes ? 2kids1bag est disponible dans tous les Abribus digitaux parisiens

Publié par le 15 h 58 min dans Innovations & idées | 0 commentaire

Une idée pour Troyes ?  2kids1bag est disponible dans tous les Abribus digitaux parisiens
Abribus parisien - DR

Abribus parisien – DR

A l’issue du deuxième concours lancé en partenariat avec JCDecaux et le Welcome City Lab by Paris&Co., 2kids1bag a été sélectionné pour mettre à disposition tout le matériel qui facilite la mobilité de la famille : poussette, trottinette ou fauteuil roulant. Ce service est destiné aux déplacements des familles en visite à Paris et en région parisienne ainsi qu’aux parisiens.

Avec ce nouveau service,  les écrans tactiles des 100 abris digitaux pourvus d’écrans tactiles, installés par JCDecaux, vont offrir aux Parisiens et aux touristes des informations et services augmentés pour faciliter le parcours dans la ville.

Bon plan - DR

Bon plan – DR

Avec l’Euro 2016, ce choix est stratégique et gage d’une mobilisation générale de tous les acteurs du tourisme de rendre le séjour de tous plus simple et agréable. Les avantages d’utilisation de 2kids1bag via les abris voyageurs : la géolocalisation au plus près de l’usager d’un espace de location, la précommande depuis les bornes, un accès 7 jours/7 à la dernière minute au service.

2kids1bag permet ainsi d’améliorer l’accueil des touristes français et étrangers et de favoriser leur mobilité notamment pendant la période charnière de l’Euro 2016 qui va générer un trafic énorme de touristes et de familles de tous les horizons.  Tout est mis en œuvre pour que Paris reste la première ville touristique au monde avec un service unique et pratique.

Cliquez ici pour en savoir plus

A propos de 2kids1bag : Créée en décembre 2012 par Karen Bras, la société 2kids1bag facilite la vie de millions de familles qui rêvent de voyager léger. A des prix raisonnables et accessible n’importe où à Paris et en Ile-de-France, Karen Bras souhaite démocratiser la location de matériel pour la famille de 0 à 77 ans ! Poussettes, sièges auto, fauteuils roulants, trottinettes… peuvent être livrés n’importe où, ou retirés en sept points stratégiques (Roissy, gare du Nord, Opéra Garnier…). Depuis mai 2016, 2kids1bag propose son service partout en France avant un déploiement international à l’horizon 2018 grâce à de nombreux partenariats avec les acteurs des transports et du tourisme.

La hausse du pouvoir d’achat dope la consommation des ménages

Publié par le 15 h 41 min dans Actualités | 0 commentaire

En 2015, les ménages bénéficient d’une accélération de leur pouvoir d’achat : leur revenu disponible brut augmente plus fortement qu’en 2014 dans un contexte de reflux des prix, révèle l’Insee dans une étude. Ils répercutent essentiellement ces gains de pouvoir d’achat sur leur dépense de consommation, qui progresse de 1,5% après +0,7% en 2014. Leur taux d’épargne augmente peu (+0,1 point, comme en 2014).

Ce sont les achats d’automobiles qui contribuent le plus à la hausse de la dépense, explique l’institut. Ils rebondissent nettement après plusieurs années difficiles. Les dépenses liées au logement se redressent également du fait de la hausse du budget chauffage, après une année 2014 particulièrement douce. Par ailleurs, la consommation alimentaire accélère. En revanche, les dépenses en services de télécommunications et produits technologiques se contractent. Celles de loisirs progressent quant à elles au même rythme qu’en 2014, ajoute l’Insee.

Les Français reviennent dans les hôtels et campings

Publié par le 17 h 00 min dans Actualités | 0 commentaire

Selon les données publiées jeudi par l’Insee, la fréquentation des hébergements collectifs a progressé de 2% en 2015 en France métropolitaine grâce au retour de la clientèle française, en hausse de 3,1% après trois années consécutives de baisse.

Comme on pouvait s’y attendre, le nombre de nuitées étrangères, en progression sur les trois premiers trimestres, a fini l’année en baisse (-0,3%) après une fin 2015 pénalisée par les attentats islamistes meurtriers du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Un total de 406,4 millions de nuitées ont été enregistrées en 2015, soit huit millions de plus qu’en 2014. Malgré la concurrence des hébergements individuels, notamment de la location entre particuliers, tous les types d’hébergements collectifs ont retrouvé les faveurs de la clientèle française, qui assure au total 68% des nuitées, indique l’Insee dans son étude.

Un regain qui coïncide, explique l’institut, avec un coup d’arrêt à la croissance des voyages des Français à l’étranger, « liée en partie à la situation dans le sud du bassin méditerranéen ». La fréquentation des seuls hôtels a progressé de 1,8%, dont +2,2% pour les résidents.

S’agissant des campings, leur fréquentation recensée sur la période mai-septembre a augmenté de 2,9%, là encore grâce à la clientèle française (+5,1%), alors que les nuitées étrangères ont à nouveau reculé (-1,6% après -1,8% en 2014) du fait d’un mois d’août décevant.

A noter que la clientèle chinoise des hôtels français a bondi de 46,6% l’an passé et se hisse au septième rang de la clientèle étrangère.

Les ménages ont économisé 10,5 milliards d’euros en 2015

Publié par le 10 h 00 min dans Actualités | 0 commentaire

La chute des cours du pétrole observée depuis la mi-2014, qui a entraîné dans son sillage une baisse des prix du gaz, a permis d’alléger la facture énergétique ce qui a permis à la France d’économiser 23,3 milliards d’euros en 2015, a estimé l’Insee dans sa note de conjoncture de mars. Cette évolution a permis aux ménages français de réaliser l’an dernier une économie nette de 10,5 milliards d’euros par rapport à 2013.

« A des degrés divers, tous les ménages ont gagné en pouvoir d’achat », relève l’institut national, même si le montant des économies est évidemment variable en fonction des revenus et du lieu de résidence. En ce qui concerne les entreprises, la réduction de la facture énergétique a atteint 14,2 milliards d’euros en 2015 par rapport à 2013.

D’après l’Insee, les économies réalisées sur les dépenses en énergie ont largement contribué au redressement du taux de marge des entreprises et pas seulement de celles se trouvant en première ligne pour profiter de la baisse des cours des matières premières.